MARIPOSA, YOSEMITE, MAMMOTH LAKE

Aujourd’hui, je vous retrouve pour la suite de notre roadtrip, avec notre deuxième étape du coté de Yosemite (Yosemiti dit à l’américaine). C’était le premier parc national que nous visitions et clairement l’une de nos plus belles découvertes lors de ce voyage. Tout ceux qui prévoient un roadtrip américain ne doivent surtout pas manquer cette étape, la nature est tellement belle et incroyable !

Jour 3

Après avoir récupéré notre voiture de location à San Francisco, nous avons pris la route pour Mariposa, notre petite étape avant de visiter le parc Yosemite le lendemain. A bord de notre super SUV, sur les grandes routes américaines, musique à fond, le roadtrip pouvait enfin commencer ! On a vu le décor évolué, les routes changées, au fur à mesure qu’on se rapprochait de Mariposa, c’était génial. On regardait partout, comme des enfants !

Pour accéder à notre hébergement, nous nous sommes littéralement engouffrés dans la forêt mais l’avons très facilement trouvé. C’était une chambre d’hôte «Highland House Bed and Breakfast», perdue au milieu des arbres, le décor était si reposant. Je vous laisserai en juger avec les photos 🙂 A peine arrivé, nous étions déjà conquis et ravis d’y passer la nuit, quelques gourmandises et boissons fraiches étaient à notre disposition dans la cuisine, plein de petites attentions pour nous faire sentir comme à la maison, tellement touchant et agréable. La chambre était également parfaite, nous avions la « Forest Retreat », spacieuse, propre et super confortable. Et que dire du petit déjeuner, fait maison par notre hôte et tellement délicieux (malheureusement, j’en ai oublié de prendre des photos, la bouffe aura raison de moi haha).

Et puis, il n’y avait tellement pas de pollution lumineuse qu’on a pu bien observer les étoiles à la nuit tombée #magique

Jour 4

Nous étions réveillés assez tôt, à cause du décalage horaire, mais ça nous arrangeait car on ne voulait pas trop trainer pour reprendre la route vers Yosemite (il nous restait une petite heure de route à faire jusqu’au parc). On est donc descendu prendre le délicieux petit déjeuner, on a admiré une dernière fois notre environnement et on est parti tout excité direction Yosemite !

Arrivé à l’entrée du parc, on a acheté le pass « America the beautiful » à 80$ qui permet d’entrer dans tous les parcs nationaux des USA et est valable 1 an. A 20 ou 30$ l’entrée d’un parc, l’achat du pass est très vite rentabilisé, tout du moins en ce qui nous concerne puisque nous avons visité plusieurs parcs.

Nous nous étions renseignés, en amont, sur les principaux points de vue à voir, qu’on a pu faire rapidement et assez facilement. Nous nous attendions à voir beaucoup plus de monde au sein du parc, mais étant donné son étendu, les visiteurs sont plutôt bien répartis. A l’entrée, on nous a également donné une carte du parc, très utile pour se repérer même si j’avais déjà enregistré les spots qu’on souhaitait voir et le trajet à suivre dans le GPS de mon téléphone. Bien pratique car une fois au sein du parc il n’y a évidemment plus ou peu de réseau, alors avoir préparé l’itinéraire en amont et lancé le GPS avant de partir nous permettait de ne pas avoir à se soucier du réseau (Pour info, j’avais tout de même une carte sim américaine dans mon téléphone, achetée avant de partir sur le site Ulyssemobile. A chaque fois que je me rend aux USA, je passe par ce site et j’en suis super satisfaite). Évidemment ce ne sont que des détails mais cela nous a beaucoup aidé pour nous repérer et ne pas louper les superbes spots, parce que, oui, c’est tellement magnifique qu’il était impensable d’en louper une miette !

Lorsqu’on s’engouffre dans le parc, on commence à apercevoir la grandeur et la beauté de la nature, je me souviens être arrivée aux abords d’une vallée, le long de la route que nous suivions depuis l’entrée du parc, bien dégagée, où les arbres étaient peu nombreux et laissaient entrevoir des rochers immenses ! Grosse claque, tout est grand, tout est haut, tout est beau ! Plusieurs véhicules étaient garés sur le bord de la route pour juste admirer ou prendre les meilleurs clichés. On a continué notre chemin, au ralenti, en regardant partout autour de nous, nous avions envie de nous arrêter à chaque fois qu’il était possible de stationner ! Cette nature était dingue et annonçait déjà la couleur de notre visite, ça sera grandiose !

Nous avons donc suivi notre itinéraire et sommes allés découvrir des points de vue, plus beaux les uns que les autres : El capitan et son gigantesque monolithe, très facile à repérer, un des points les plus photographiés du parc. Tunnel view et Valley View et leurs vues dégagées juste sublimes. Bridalveil fallet sa chute d’eau, il s’agit de la première cascade en arrivant a Yosemite avec un court sentier qui permet de l’atteindre très rapidement. Olmsted point, le long de la Tioga road, qui offre une vue panoramique juste splendide.

Sans compter les 10985673900 arrêts sur notre trajet, un peu au hasard, donc compliqué de vous en préciser l’endroit mais si vous vous rendez sur place, vous les découvrirez par vous même, et je vous le souhaite, vraiment.

Il y a aussi pas mal de randonnées à faire, qui doivent vraiment permettre d’explorer le parc et cette nature en profondeur, mais nous n’en avons pas fait, une prochaine fois peut-être ? 🙂 Nous nous sommes concentrés sur les points facilement accessibles et sans avoir à se presser, notre but n’était pas de faire un maximum de spots mais de les faire bien, de prendre le temps et d’en profiter.

Pour le déjeuner, on a décidé de tester un des fastfood du parc, mais ce n’est pas terrible et cher pour ce que c’est. Je vous conseille d’emmener votre propre pique nique mais il y a aussi une petite supérette dans laquelle vous pouvez acheter une salade, de quoi vous faire un sandwich ou à grignoter.

Ensuite on a pris la Tioga road, route fermée une bonne partie de l’année à cause de la neige, car située à plus de 3000m d’altitude, mais c’est la seule qui permet de parcourir le parc d’Est en Ouest, sinon il est nécessaire de contourner le parc et donc ajouter plusieurs heures de route supplémentaires (c’est aussi pour ça, qu’on a choisi de partir à cette période de l’année). Cette route nous a offert des points de vue juste waouh, à couper le souffle ! On avait envie de s’arrêter tout le temps. La route est assez longue, environ 2h depuis « Yosemite Valley », sans compter tous les petits arrêts pour observer la nature (ça serait trop bête de ne pas prendre le temps de s’arrêter, on y passe peut-être qu’une fois dans sa vie…). C’est d’ailleurs le long de cette route que l’on est tombé sur le Tenaya Lake, un lac aux couleurs juste magnifiques, avec les montagnes en arrière plan. On est resté assis quelques instants, à juste observer la nature, c’était sublime, un de mes moments préférés.

Au bout de la Tioga road, on s’est dirigé vers la ville de Mammoth Lake, notre étape pour la nuit avant de reprendre la route le lendemain pour Death Valley. On avait réservé une chambre dans l’hôtel «The Westin Monach» qui était parfaite, grande, propre et confortable, avec une superbe vue sur les montagnes. On a d’ailleurs assisté au lever du soleil depuis notre lit, face à la fenêtre, le lendemain, juste magnifique (merci le jetlag de me faire réveiller à 5h du mat’). Le soir, on a diné chez « Burgers Restaurant », très typique, avec un bon burger copieux (je n’ai même pas pu terminer mes frites…haha)

La ville de Mammoth est très chouette, il faisait un peu plus frais et c’était très agréable de s’y balader. L’hiver, cette ville est d’ailleurs réputée pour être une très belle station de Ski.

A très vite pour la suite du roadtrip du coté de Death Valley et Las Vegas !

xx