SAN FRANCISCO

Je suis (enfin) de retour pour un nouvel article sur notre roadtrip américain, avec notre première étape à SAN FRANCISCO.

Nous y avons atterri le samedi 26 Aout aux alentours de 13h30, passer le contrôle aux frontières (assez rapidement pour le coup, on a pu passer dans une file plus rapide comme nous nous étions déjà rendus plusieurs fois sur le sol américain avec le même formulaire ESTA), récupérer nos bagages et attendu notre Uber devant le terminal. Jusque-là tout s’est plutôt bien déroulé, ensuite on a rencontré quelques couacs au niveau de notre prise en charge par Uber : 1. Un premier chauffeur qui ne vient pas et nous facture la course. 2. Un deuxième qui se présente avec des passagers déjà à bord et le coffre chargé, alors évidemment nous ne pouvions pas y mettre nos valises. 3. Ce fut enfin le bon !

Gros point négatif par rapport à cette situation mais sinon Uber a été ultra réactif lors de ma réclamation pour la course facturée que nous n’avions pas prise. J’ai envoyé un mail le soir et le lendemain matin, j’avais déjà une réponse, des excuses, un remboursement et un crédit offert pour une prochaine course. Service client au TOP, qui m’a tout de suite réconciliée avec Uber 🙂

Avec cette petite mésaventure, nous sommes arrivés à l’Airbnb, aux alentours de 15h30-16h. Le temps de prendre nos marques, se poser, prendre une douche, on avait plus le courage de ressortir. Le sommeil et le décalage horaire commençaient à se faire ressentir, pour notre corps il était 2h du mat’ (nous étions levés depuis 3h du mat’), on a préféré rejoindre les bras de Morphée pour être en forme le lendemain.

Notre Airbnbétait situé dans le quartier de la Marina, la localisation était vraiment parfaite !

A savoir, nous nous sommes majoritairement déplacés à pieds, nous avons pris le Uber une fois (sans compter celui de l’aéroport) et le « cable car » une fois également.

Bref, après ce petit Blablabla, voici le détail de nos quelques jours à San Francisco :

Jour 1

Le premier jour, nous avions décidé de louer des vélos dans le quartier de Fisherman Wharf, à environ 15 minutes à pieds de notre logement, pour ensuite se balader jusqu’au Golden Gate, traverser le pont pour avoir un point de vue différent, visiter un peu le quartier de Sausalito et revenir en ferry jusqu’à Fisherman pour ramener les vélos. Nous avions plutôt bien planifié notre petite journée mais lorsque nous sommes arrivés au pied du Golden Gate, le brouillard s’est abattu d’un coup sur le pont, c’était assez impressionnant, on ne le voyait plus du tout. On a été chanceux car à l’aller nous avions une vue vraiment super dégagée du pont, on a pu s’arrêter à de nombreux points de vue et faire plein de photos 🙂 Avec le brouillard qui enveloppait le pont, on a longuement hésité à le traverser, on a finalement décidé de rebrousser chemin. Sur le retour, nous nous sommes arrêtés quelques instants pour observer le pont d’un peu plus loin et image assez drôle, on pouvait seulement apercevoir le haut et les pieds du Golden Gate, l’ensemble du brouillard était concentré au cœur du pont ! Un peu décevant, je pense, pour ceux qui commençaient tout juste leur balade vers le pont, ils ne pouvaient malheureusement pas observer grand chose. Mais c’est bien connu, San Francisco est une ville très foggy 🙂

Nous sommes donc revenu sur Fisherman Wharf, avons rendu les vélos et continué notre balade à pieds dans ce quartier. On a observé de loin la prison Alactraz, que nous n’avons malheureusement pas pu visiter car toutes les places étaient sold out lorsque nous avions voulu effectuer la réservation quelques semaines avant de partir. Si c’est une visite que vous voulez absolument faire, je vous conseille de vous y prendre vraiment en avance !

Pour le déjeuner, nous avions envie de tester le restaurant « Vegan Picnic », recommandé par @nolwenn_creme et @aswildchild  Nous nous y sommes rendus à pieds depuis Fisherman Wharf (environ 40min de marche). J’ai suivi les conseils de Nolwenn, dans son article, et ai pris le burger

« The Crispy Chicken » que j’ai trouvé DE-LI-CIEUX, j’avais vraiment l’impression de manger du poulet pané, c’est fou. Flo, lui, a pris le « VP Steack Tip » mais il n’a pas trop aimé le gout de la « fausse viande » !

Puis nous avons fini notre journée en nous baladant du coté de Lombard Street, la fameuse route la plus sinueuse des Etats-unis, tout en virages. Pour la petite anecdote amusante, des policiers régissent la circulation des voitures et des piétons en bas de lombard Street, pendant quelques minutes les voitures sont stoppées pour laisser les touristes s’avancer sur la chaussée et prendre le meilleur cliché 🙂

Jour 2

Pour cette deuxième journée complète à San Francisco, on a voulu tester le fameux cable car. Après m’être longuement renseignée, la « meilleure » ligne à prendre est Powell/Hyde, elle offre des points de vue vraiment sympa sur la ville. Nous sommes montés à la station « Beach Street »,  aux alentours de 8h-9h du matin, qui est le départ de la ligne, situé à une dizaine de minutes de notre logement, vraiment parfait ! Il n’y avait pas encore grand monde à cette heure-là, mais quand notre cable car est parti, une queue commençait à se former aux abords de l’arrêt.

Nous nous sommes donc laissés bercer par le petit tramway jusqu’au terminus « Powell Street ». Quand on est arrivé, on a un peu halluciné, il y avait une loooongue file d’attente pour prendre le cable car ! C’est donc quand même bien une attraction touristique, mais il faut le faire au moins une fois, c’est sure ! Le terminus étant situé juste à côté du quartier d’Union Square, nous y avons flâné un petit moment avant de se diriger vers Alamo Square(40minutes à pieds depuis Union) pour découvrir les Painted Ladies, les fameuses maisons victoriennes colorées. Très franchement, ce n’est pas le passage obligé à SF, il y a de très jolies maisons partout dans la ville, et certaines sont même plus impressionnantes et sympa à voir que celles de ce quartier. Juste à côté, on a trouvé un petit restau « 4505 Burgers & BBQ », en checkant simplement les adresses à proximité sur Google Maps. On y a pris un burger (d’où le nom haha) qui était plutôt pas mal, tout comme la déco du lieu. Pour digérer tout ça, on a décidé de rejoindre, toujours à pied, le quartier Castro dans lequel l’ambiance LGBT règne, même les passages piétons sont aux couleurs du drapeau LGBT, vraiment sympa ! On a continué notre balade jusqu’au Dolores Park où nous nous sommes posés une partie de l’après-midi, la vue sur la ville était vraiment sympa d’ici !

Puis, nous avons pris un Uber pour rentrer jusqu’à notre logement. A pieds, on avait plus d’1h de marche et on était déjà HS alors dans ces cas-là, Uber est ton ami 🙂

Jour 3

Dernière petite balade dans notre quartier puis départ vers l’aéroport, en fin de matinée, pour récupérer notre voiture de location. On avait fait le choix de revenir vers l’agence de location de  l’aéroport car celle située dans le centre-ville de San Francisco proposait un tarif plus onéreux pour la même location. Ce sont finalement des petits détails qui permettent aussi de réduire les coûts du voyage.. Pensez-y !

*

Voilà, je pense avoir fait le tour de notre petite étape à San Francisco, et vous dis à très vite pour la suite des aventures du côté de Yosemite ! 🙂

Publicités