Today is the Day : marathon en relais done !

Challenge accepté, défi relevé !Je vous parlais il y a quelques jours de mon objectif du marathon en relais en 2017 [post précédent]. Aujourd’hui, je suis fière d’avoir atteint les 10 km en course officielle le 30 avril dernier.

Grâce à mon entreprise, j’ai pu participer au marathon de Nantes parmi l’une des 350 équipes de relayeurs et courir aux côtés de 3 500 marathoniens et marathoniennes (ouiiii les femmes aussi ont couru 42 km ! Quelle performance !). En ce qui concerne le relais, nous étions 4 runners au sein d’une même équipe, comme ça nous avons pu nous partager le parcours et c’était beaucoup moins fatigant.

L’ambiance y était plus que conviviale et les encouragements du public étaient au rendez-vous malgré le mauvais temps ; ce qui m’a permis de courir plus vite que d’habitude ! Enfin, je suis loin d’être une gazelle mais je me suis améliorée : 10,72 km en 1h09 soit 8,8 km/h (tout est une question de précision dans la vie ahah).

En tant que première relayeuse, je n’ai pas vu le temps passé. Et comment ça s’est déroulé le jour J ? Je vous poste ma instastory de dimanche dernier et je vous détaille mon planning de la journée du 30 avril, c’est quand même plus simple :

6:00 :réveil

6:30 :petit déjeuner énergétique (bah oui 10 km à faire un dimanche matin)

7:15 :arrivée à la Cité des Congrès > en tant que « organisatrice » dans le cadre de mon travail pour cet évènement, il fallait que je sois en avance pour remettre à mes #supercollègue leur sac de petites gourmandises et leurs beaux t-shirts

7:45 :briefing de l’équipe d’organisation du marathon et lecture des consignes pour attacher les dossards

8:15 : pas le temps pour prendre quelque chose à grignoter, départ pour le cours Saint Pierre

8:30 :arrivée sur place > on voulait pas rater le départ donc on a attendu dans le froid jusqu’à 9h15 (les marathoniens étaient déjà en train de courir #WTF ils vont faire 42 km ! Quelqu’un m’explique ?)

9:15 : début de la course > au départ, plusieurs timings sont proposés en fonction du temps estimé de la course. On s’est positionné au niveau du chrono « 4h15 » (là où on estimait le temps total de notre relais) pour éviter de se faire marcher dessus par ceux qui court [comment dire] HYPER vite (on avait quand même de l’espoir pour atteindre le timing total de 4h15 ahah)

10:24 : arrivée au point relais 2 où j’ai buuuu (de l’eau) et mangééé, puis retour à la Cité des Congrès

11:30 : cocktail déjeunatoire > il y avait de la bière et du vin il me semble, mais qui boit de l’alcool après avoir couru ?! Je suis la seule à être raisonnable…

12:30 :encouragements des marathoniens à leur arrivée #tropdemotion #quelleperfomance #bravo

14:00 :retour à la maison avec un repos bien mérité

Tout ça pour vous dire que de relever des challenges en courses officielles aide beaucoup à évoluer au niveau sportif, mental et humain.

Alors, si on se donnait RDV pour une prochaine course ? Peut-être en octobre qui sait ? Pour 15 km cette fois ?…