Objectif running : le marathon en relais !

Dimanche 23 avril 2017, c’est le jour où chacun prend ses responsabilités. C’est le jour aussi peut-être qui vous permettra de prendre conscience qu’il faut « tenter pour y arriver ». Et là, je ne vous parle plus de politique mais de running.

Il y a un an, je courais 2 voire 3 km, histoire de me dire « je fais un peu de sport et je n’ai pas besoin de courir plus ». Aujourd’hui, je suis à 10 km ! Et je suis ravie d’avoir atteint cet objectif.

Vous avez bien lu, j’ai écrit « objectif » parce que je me suis rendue compte qu’il fallait que je m’en fixe pour y arriver. Mais, je n’y suis pas allée du jour au lendemain. J’ai fonctionné par étapes :

1. Au travail, on m’a tout d’abord proposé de participer à course de 5 km, le starting girls run. C’est un run 100% féminin qui se déroule en plein centre-ville de Nantes à la nuit tombée. J’y ai participé en 2016 grâce aux encouragements de mes collègues. Et, finalement biiim j’avais couru 5 km en 38 minutes, the first one pour moi.

2. Ensuite, j’ai commencé à courir avec mes collègues entre midi et deux 5 – 6 km, puis autour de chez moi.Je me suis aperçue que le fait de courir avec des personnes habituées me permettait d’évoluer plus rapidement que si j’étais seule en train de me dire « c’est trop dure, je suis fatiguée, j’ai mal aux jambes ». D’ailleurs, elles m’ont appris à dire à mon cerveau « non, tu vas y arriver, c’est bien, continue ! » Comme quoi, le mental joue un rôle fondamental dans le sport [note à moi-même : se le rappeler plus souvent].

3. En octobre 2016, il y a une demande des runners de mon entreprise de participer à un course plus importante : le marathon en relais.What ??? Je ne cours à l’époque que 6 km et je vais m’inscrire au marathon relais de Nantes ? Ouiii, je l’ai fait ! C’est d’ailleurs dans une semaine tout pile, le dimanche 30 avril 2017 que je vais courir les fameux 10 km. Heureusement que j’ai eu 6 mois pour m’entraîner à courir 1 fois par semaine. Mon objectif est atteint aujourd’hui même si je mets 1h15 pour les faire ! Doucement mais sûrement.

Comme vous le voyez, rien n’est impossible ! Tout est à construire petit à petit, chacun à son rythme. Agrandir son parcours et le changer régulièrement est la clé de la réussite en ce qui me concerne.

Pour celles et ceux qui ne trouvent pas encore la motivation, lisez cet article,peut-être que ça vous aidera…

Le marathon relais de Nantes, c’est dimanche prochain : suivez-moi sur insta story @annstora ! Je vous écrirai ensuite un petit article sur cet évènement.

Et vous, c’est quoi votre prochain challenge ?

Publicités