Session workout today ! Session quoi ?

C’est dimanche et je reviens d’une session running : 9 km parcourus, un record pour moi ! Et dire qu’il y a 1 an, j’étais épuisée au bout de 2 km ! Il y a eu du progrès et je vous expliquerai dans un prochain article mon évolution en course à pieds. Aujourd’hui, on va s’intéresser à la base : la motivation !Comment se motiver après une birthday party, le travail ou les cours ? Et surtout comment continuer à être motivé toute l’année, qu’il neige, qu’il pleuve ou qu’il vente ?

On remet les choses dans le contexte : habituellement, je ne suis pas sportive. Je compte parmi celles qui s’inscrivent en salle de sport « parce qu’il faut faire du sport » mais j’y vais 2 mois et après je n’y vais plus parce que la motivation a été remplacée par la flemme attitude ; « et puis de toutes façons je suis nulle, je n’y arriverai pas ». C’est sûre que vu sous cette angle, l’échec est assuré.

En fait, ce ne sont pas nos capacités qui sont limitées, c’est notre état d’esprit qui a peur de ne pas y arriver. Mr. M. m’a fait comprendre une chose :le mental a un pouvoir sur notre corps qu’on sous-estime.Et il a raison ! Enfin,… il m’a fallu 2 ans pour le comprendre ! Avant, je me disais « ouai, ouai, c’est ça, c’est le mental… encore une expression d’un mec hyper sportif qui comprend pas que je n’aime pas le sport ». Petit à petit, j’ai pris de plus en plus de plaisir à en faire parce que :

– Psychologiquement je me sentais beaucoup mieux, dans une dynamique plus positive ;

– Et j’étais fière d’accomplir chaque jour des « petites victoires ».

C’est d’ailleurs devenu non pas un plaisir mais un besoin ! Oui, je suis devenue accro (avec modération) à cette hormone du plaisir qu’on appelle l’endorphine : c’est aussi un anti-stress naturel ! Alors, comment je me suis motivée à faire du sport entre 3 et 4 fois par semaine ? Je vous détaille point par point les différentes étapes de ma « réussite dans le monde du sport »(#meschevillesenflent) :

1. Partir dans une dynamique positive :le sport est source de bien-être et bon pour la santé.

2. Commencer par des entraînements de son niveau et être patient :on n’apprend pas à marcher en 1 jour donc c’est pareil pour le sport, il faut du temps pour atteindre le niveau souhaité.

3. Se fixer des objectifs sportifs et réalistes :on oublie les objectifs de type « perdre 2 kg en 1 mois » parce que lorsque vous allez pratiquer une activité sportive, vous allez prendre de la masse musculaire et la masse musculaire est plus lourde que la masse graisseuse. Alors pas de pression : on s’entraîne pour le plaisir et on se fixe par exemple de « courir 3 km dans 1 mois ».

4. Se féliciter après chaque entraînement : ça peut paraître ridicule mais être fier de soi et se l’affirmer permet de s’améliorer de jour en jour.

5. Etre accompagné et prendre les bons conseils des copains, copines et collègues.La flemme peut se pointer mais par respect pour eux, on tient son engagement. Et vous verrez, on progresse plus vite à plusieurs !

6. Tester différents sports dans plusieurs salles. En ce qui me concerne, je préfère faire une séance plus personnalisée au sein d’un petit groupe. Il y a moins de « frime » (et je me sens moins ridicule même si normalement, on devrait faire du sport pour soi sans se préoccuper des autres).

7. Planifier ses séances de sport pour la semaine.Personnellement, je dois réserver mes séances d’aquabike et de crossfit donc ça aide. Mais pour les autres sessions, on les inscrit dans l’agenda.

J’espère que ces quelques conseils vous permettront d’être réconcilié avec le sport. Pour ma part, ça fait 2 ans que je m’y tiens.

Qui se sent motiver à faire du sport maintenant ?

Est-ce que vous avez d’autres sources de motivation ?  C’est toujours bon à prendre !

En savoir plus sur ma routine fitness…