Travel is the only thing you buy that makes you richer.

J’ai commencé ce blog en vous parlant de voyage, c’est donc sur le même thème que je commence l’année 2017.

L’année dernière j’ai réalisé de très beaux voyages, New-York en amoureux au mois de juin, Londres entres copines au mois d’Aout et Miami, de nouveau en amoureux, au mois de Décembre. Et c’est de cette dernière destination dont je vais vous parler aujourd’hui.

Je préfère rédiger celui-ci tant que c’est encore un peu frais dans ma tête, et puis pour tout vous dire, c’est un réel plaisir de se replonger dans ses photos de vacances. C’est d’ailleurs quelque chose que je fais très souvent. En regardant les photos, je voyage à nouveau. Je me replonge à ce moment précis et me souviens de cette ambiance, cette odeur, cette rue… comme si c’était hier.

Je pense que voyager est l’une des plus belles choses au monde. Quand je rentre d’un voyage, il faut déjà que je réfléchisse au suivant, ça me rend heureuse de me dire que je découvrirais prochainement une nouvelle ville, une nouvelle ambiance. Voyager c’est vivre. C’est vivre de nouvelles aventures. Apprendre de nouvelles choses. Grandir.

***

Mon dernier voyage en date, c’est donc Miami, en Floride, 8 jours au mois de décembre.

Tout d’abord, je peux vous dire que c’est un pur bonheur de partir au soleil en plein hiver !

Tu prends ta dose de vitamines, reviens avec une bonne mine et peux narguer tes copines ! (la rime c’est cadeau haha)

Bref, vous voulez savoir comment nous nous sommes organisés niveau transport, hébergement, budget, etc. Venez, venez, je vous dis tout !

Les billets d’avion

597€ / personne

On a réservé nos billets le 26 Août, soit 3 mois et demi avant le départ, un peu sur un coup de tête.

On savait juste une chose, on voulait partir une semaine, au soleil, au mois de Décembre. Euh, oui, ça fait trois choses-là… Pour la destination, c’était encore un peu flou mais, au début, on était tenté par la république dominicaine.

Un jour, je reçois une offre promotionnelle d’Air france : Vente Flash !  5 destinations, 4 jours pour se décider !  Parmi ces destinations : San Francisco, La havane, Lima… et bien sûr Miami !

San Francisco est dans nos projets mais pas au mois de décembre. Plus en mode Road trip, en découvrant plein d’autres villes de la côte ouest et donc prévoir plus qu’une semaine.

Miami nous avait déjà traversé l’esprit, alors il n’a pas fallu longtemps pour qu’on se mette d’accord sur la ville !

Bon, je vous avoue qu’au début on n’y croyait pas trop et on se disait que les prix des billets devaient quand même être élevés. En simulant un départ, on a été agréablement surpris. On s’est regardé, vous savez ce regard qui dit « vas-y on des oufs, on réserve », et je me souviens encore de ce mot prononcé par mon copain, grand sourire aux lèvres : « YOLO » ! Ni une, ni deux, le projet était en route dans nos têtes, 4 jours pour se décider, c’est facile finalement ! 😉

Le logement

325€ / personne / 7nuits

Une fois les billets d’avions réservés, il fallait trouver un logement sur place.

J’ai d’abord commencé à regarder sur Airbnb et réalisé ma première sélection. Sur Airbnb, on trouve de tout, du petit studio en centre-ville, à la grande villa en bord de mer, en passant par l’appartement en haut d’un building. Bref, pour tous les goûts et tous les budgets, c’est ça qui est top sur cette plateforme ! Puis j’ai jeté un œil aux hôtels, mais j’ai vite abandonné, beaucoup trop cher, ils ne concurrençaient pas du tout les logements en location.

Dans notre sélection Airbnb, on a rapidement fait le tri et jeté notre dévolu sur ce mignon petit studio, simple et fonctionnel. Ce qui a fait pencher la balance en sa faveur, c’est le parking gratuit juste devant le studio. En sachant qu’on allait louer une voiture, c’était LE must ! Parce qu’il faut savoir qu’à Miami, peu importe où tu te gares, ce sera payant ! Certaines places étant limitées à un nombre d’heures précis, je nous voyais mal nous lever en pleine nuit pour recharger le parcmètre. Et dans les hôtels, il faut ajouter 30$ par jour pour garer sa voiture !!! Vous comprenez pourquoi on a choisi ce logement maintenant ? 😉

La location de voiture

200€/8jours

Pour la location de la voiture, on ne s’est pas trop pressé puisqu’on a effectué la réservation seulement quelques jours avant le départ. On a réalisé quelques comparatifs pour étudier les prix de plusieurs compagnies. Certains sites vous simplifient la vie et vous propose directement un tableau comparatif (Ex : http://www.autoeurope.fr).

En ce qui nous concerne, on a décidé de passer avec SIXT (sinon, il parait que « Enterprise » est très bien aussi). Enfin, peu importe auprès de qui vous louez, ce qu’il ne faut surtout pas négliger ce sont les assurances. Aux États-Unis, ça ne rigole pas, en cas d’accident impliquant un tiers, les dommages et intérêts à payer peuvent vite atteindre des montants exorbitants.

Pour éviter cela, voici les assurances à ne surtout pas zapper :

  • SLI (Supplement Liability Insurance) = LIS (Liability Insurance Supplement) : C’est l’assurance responsabilité civile complémentaire. Elle offre une couverture juridique de 1.000.000$ dans le cas où le tiers accidenté porte plainte contre vous.

  • CDW (Collision Damage Waiver) = LDW (Loss Damage Waiver) : Ces assurances couvrent les dommages causés au véhicule (frais de réparation en cas d’accident, vandalisme ou vol).

  • TP (Theft Protection) : Assurance qui couvre le vol du véhicule. Elle est généralement incluse dans la CDW/LDW.

Le planning

La partie la plus intéressante, qu’a-t-on fait sur place ?

Tout d’abord, j’ai récolté beaucoup d’informations grâce aux blogs, aux avis de voyageurs, etc. ainsi que dans le guide du routard.

Je pense que les guides touristiques sont réalisés pour essayer de plaire à tout le monde, de toucher un maximum de voyageurs. On y retrouve les informations basiques, les principales bonnes adresses, accessibles à tout le monde. Des informations pour découvrir la ville, mais aussi tous les aspects « vie pratique » sur comment échanger son argent, les correspondances des tailles, les règles des conduite, etc. Et tout ça, réuni dans un seul carnet, donc plutôt pratique une fois sur place !

Par contre je ne m’en contente pas, il m’en faut plus. C’était d’ailleurs la première fois que j’achetais un guide pour voyager, comme quoi ce n’est pas indispensable. C’est souvent dans les blogs que je trouve mon bonheur. Des aspects plus « personnels » plus « authentiques », plus « bons plans » sont développés, ce qu’on ne ressent pas forcément dans les guides. Par contre, il faut aimer chercher, farfouiller sur plusieurs sites, rassembler les infos, etc. Mais j’aime bien, organiser, planifier, c’est mon truc !  🙂

Balade dans la ville, découverte des différents quartiers, ambiances et cultures :

  • Miami Beach / Miami South Beach : Miami Beach, c’est la plage, les restaurants, les lieux festifs mais bercé par le style art déco, les bâtiments colorés et les petits musées. On y retrouve une population très hétéroclite, les jolies filles en bikini, les sportifs aux corps huilés, les familles… Chacun peut se sentir à l’aise et personne ne vous regarde de travers. South Beach et ses longues plages de sable blanc, ces cabines de surveillance décorées et colorées…On pourrait y passer des heures.

  • Miami Downtown : Quartier des affaires. On y a été une première fois le dimanche et par temps de pluie, forcément le quartier était un peu vide mais on a pu tester tranquillement le « Metromover », le métro aérien de Miami, qui parcourt une boucle entre les buildings. C’est très sympa et gratuit. La deuxième fois, c’était en semaine, il faisait beau et chaud, on a pu se balader au sein du Bayside Marketplace, le long de la miamarina (un port où tous les petits et surtout gros bateaux sont amarrés), il y a aussi des endroits pour se restaurer et faire du shopping. Puis on a continué vers le Bayfront Park, où l’on peut s’asseoir quelques instants et admirer la vue sur la mer, les buildings et les palmiers.

  • Little Havana: LE quartier le plus cubain de Miami. C’est très petit et on en fait vite le tour mais cela suffit pour nous plonger dans l’ambiance cubaine. L’espace de quelques instants, on ne se croit plus du tout aux USA. Musique cubaine, fabrique de cigares, joueurs de dominos… A ne pas manquer!

  • Wynwood: Toujours loin de l’image sexy et festive de Miami, on retrouve le quartier Wynwood. Ambiance cool et arty. Cette ancienne zone industrielle a retrouvé vie grâce au street art. Tous les murs du quartier sont recouverts de ces peintures murales. Un lieu unique qui vaut laaaaargement le détour !

Découverte des Everglades: Situé au sud de la Floride, ce parc national est la plus grande réserve de nature sauvage d’Amérique du Nord. Son écosystème, unique au monde lui a valu d’être classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

On a opté pour la visite de l’Everglades Alligator Farm qui se trouve à environ 1h de Miami Beach. On peut y voir, de près, des alligators ainsi que des oiseaux, des tortues et des serpents. On a réalisé un tour en airboat d’une vingtaine de minutes dans les marécages (sensation garantie !!) On a pu surprendre quelques alligators dans leur milieu naturel et plein d’autres espèces tel que héron, iguanes, etc. Bon je ne vous cache pas que c’est quand même moins authentique que de voir les alligators dans les zones naturelles du parc. Et si c’était à refaire, on s’organiserait pour effectuer nous-même des petites randonnées dans les zones naturelles conseillées. Mais ça reste tout de même une bonne alternative pour voir un concentré des Everglades.

Découverte de Key Biscayne à Crandon Park: S’étendant sur tout le nord-est de l’île de Key Biscayne, Crandon Park est une longue étendue de sable et de palmiers. Il n’y avait presque personne en ce mois de Décembre, juste les cocotiers, les pélicans et nous. C’est le seul endroit qui offre ce cadre idyllique, on se croirait sur une ile des Caraïbes. Inoubliable

Shopping :On a fait du shopping dans 2 des principaux centres commerciaux (ou Mall en english), Sawgrass Mills et Dolphin Mall. On a fait plus d’une affaire, il y avait des promos de partout !!! Ces centres sont un peu plus excentrés, il est donc préférable d’avoir une voiture. Mais il existe aussi des « excursions shopping » à réserver à l’avance et qui comprennent le trajet en bus A/R depuis les hôtels de Miami Beach. Comme on a eu deux journées de pluie, ces Mall étaient l’idéal ! Même si on avait prévu d’y aller, c’est quand même mieux de les faire quand le temps n’est pas de la partie, on ne culpabilise pas d’aller s’enfermer par beau temps à Miami ! Bien sûr, il existe aussi des spots en plein Miami pour « shoppinger », comme sur Lincoln Road ou Collins Avenue.

***

Beaucoup pensent que la Floride se résume à Miami et ses grands complexes hôteliers en bord de plage. Mais on réalise très vite que c’est bien plus que ça, il y a 10000 choses à voir et à faire. On trouve des spots qui sont de véritables havres de paix, une richesse naturelle incroyable et des ambiances qui te font te sentir en Amérique latine.

Le fait de louer une voiture nous a davantage plongé dans l’univers américain, avec cette impression d’être habitant de la ville, moins touriste. On s’y habitue vite. On vit notre séjour plus intensément et c’est dur de repartir. D’autant plus qu’il y aurait teeeeellement d’autres choses à faire sur place !

Je pense que c’est article est déjà beaucoup trop long… Je vous laisse donc sur une note visuelle avec cette petite vidéo réalisée par le boyfriend, pour le plaisir, à notre retour de vacances.

Et si vous avez des questions pour un futur voyage, n’hésitez pas à me laisser un commentaire sous cet article ou un mail dans la partie « contact » du blog, j’y répondrais avec plaisir !

Bon visionnage !

Travel while you’re young and able.

Don’t worry about money, just make it work.

Experience is far more valuable than money will ever be.